Saison 17/18

CLIQUEZ SUR LE TITRE DU SPECTACLE POUR PLUS D'INFORMATIONS 
(lieu, date et heure…)
 


---
  • 01 - UNE AVENTURE THÉÂTRALE, 30 ANS DE DÉCENTRALISATION

    NOVEMBRE Jeudi 9

    Entamée au milieu des années 40, ce mouvement a beaucoup évolué jusqu'à aujourd'hui. Jean Vilar, fondateur de la semaine d'art dramatique à Avignon en 1947 est nommé à la tête de Chaillot en 1951 par Jeanne Laurent, sous-directrice du spectacle au Ministère de l'Éducation Nationale. C'est Jeanne Laurent qui va confier les clefs des cinq premiers Centres Dramatiques Nationaux (Colmar, Saint Étienne, Rennes, Toulouse et Aix en Provence) entre 1946 et 1952 à de jeunes metteurs en scène, souvent inspirés par le travail de Jacques Copeau, en relation avec l'éducation populaire ou se référant explicitement au cartel, l'association d'avant garde du théâtre créée par Louis Jouvet avec Georges Pitoëff, Charles Dullin et Gaston Baty (celui-là même qui créa en 1952 le CDN d'Aix en Provence, baptisé La Comédie de Provence).


     


  • 02 - ÇA IRA (1) FIN DE LOUIS

    DÉCEMBRE : Vendredi 15, samedi 16, dimanche 17

    Ça ira (1) Fin de Louis est une fiction politique contemporaine inspirée du processus révolutionnaire de 1789. Qu’est-ce qui pousse des hommes à renverser le pouvoir ? Quels nouveaux rapports instaurer entre l’homme et la société, les
    citoyens et leurs représentants ? Entre fiction et réalité, Ça ira (1) Fin de Louis raconte cette lutte pour la démocratie.



  • 03 - BESTIE DI SCENA

    JANVIER : jeudi 18, vendredi 19
    Au commencement étaient les corps. 14 hommes et femmes sur un plateau vide. 14 actrices et acteurs mis à nus. Pas de costumes ni d'histoire, aucun artifice, juste l'énergie débordante d'une communauté de plateau qui réinvente l'humanitépour une communauté de spectateurs. Devant nous, avec l'insouciance et le sérieux des enfants, ces 14 « bêtes de scènes » dansent, chantent, hurlent, se disputent dans les dialectes du sud de l'Italie, séduisent, deviennent fous, aiment, rient ou se battent. Ils s'emparent d'objets lancés mystérieusement par une main invisible depuis les coulisses et composent des tableaux qui émeuvent, bousculent et surprennent...


  • 04 - QUITTER LA TERRE

    FEVRIER : samedi 17

    Il y a quelque temps, j’ai découvert dans une cave un gros carton rempli d’un chaos de documents divers qui constituent, si j'ai bien compris, les fondements d'une proposition ambivalente de "nouveau départ", prévoyant l'extinction de la majeure partie de l'humanité devenue stérile, et la survie dans le cosmos de quelques poignées  d’individus qui tiendraient des journaux intimes en écoutant de la musique qui calme. Malgré les (ou peut-être à cause des) nombreuses incohérences et invraisemblances qu’ils contiennent (sans parler de l’absence de hiérarchie qui caractérise leur organisation) ces documents seront la matière première de Quitter la Terre, qui se présente sous la forme d’une présentation d’un projet intitulé, justement, Quitter la Terre, quelque part entre un Pecha Kucha qui s’éterniserait, la visite d’un atelier protégé et un congrès de futurologie dilettante.

          Joël Maillard



  • 05 - CHARLOTTE DELBO


    MARS : Vendredi 16 et vendredi 23 Mars

     Les Amis du Théâtre Populaire ont choisi de s'inscrire dans la transmission de la mémoire de la déportation en s'appuyant sur l'œuvre de Charlotte Delbo. Charlotte Delbo a fait choix de la forme théâtrale, de la poésie et de lanouvelle pour dire les camps, transmettre cette tragédie personnelle et collective. Son écriture est singulière, puissante et tendre. Les récits qu'elle nous livre sont faits pour être dits à voix haute et entendus. Très jeune, elle a été la secrétaire de Louis Jouvet ; sa passion pour le théâtre fut son moyen de survie qu'elle a largement partagé avec ses compagnes, que ce soit en prison à Romainville ou en déportation a Auschwitz. Ce sont ces écrits que nous avons choisi de partager avec notre public cette année. 

    À ÉCOUTER SUR FRANCE CULTURE UNE ÉMISSION SUR CHARLOTTE DELBO DU 21/12/2013. 
    Cliquer sur le titre CHARLOTTE DELBO et aller en bas de page. 
    Cliquer ensuite sur l’image « Charlotte Delbo (1913-1985) »

    A ÉCOUTER ÉGALEMENT LA RADIOSCOPIE DE CHARLOTTE DELBO PAR JACQUES CHANCEL :
    RECOPIEZ LE LIEN SUIVANT SUR VOTRE MOTEUR DE RECHERCHE :

    https://www.youtube.com/watch?v=69iCBeHQ0Sw

  • 06- TOUT L'UNIVERS EN PLUS PETIT

    MARS : Samedi 17 et dimanche 18
    Ce spectacle parle avant tout de gens déplacés. L’histoire est naïve : En 194...,en pleine tourmente, le grand cirque Tout l’Univers, autant pour fuir la guerre que pour conquérir le nouveau monde, part en tournée .à Buenos Aires. Mais pendant le voyage, le bateau fait naufrage. Il n’y a que deux rescapés, deux petits garçons de piste (dont une fille). Pendant le naufrage, ils dormaient dans une malle à rideaux, c’est elle qui leur a servi de radeau et il se sont réveillés jetés sur un rivage, au milieu des débris et des animaux morts. En Argentine, il a bien fallu vivre. Alors, ils ont rassemblé les tissus, les costumes, les échelles, tout ce qu’ils ont trouvé et même s’ils ne savaient rien faire, ils ont bricolé un spectacle avec ce dont ils se souvenaient.


  • 07- MONSIEUR KAÏROS

    AVRIL : Mercredi 4
    Un écrivain travaille à son nouveau roman, un voyage dans l'univers des médecins humanitaires, un hommage à leur engagement, à leur courage face aux risques et aux difficultés que cachent les zones de guerre, où de centaines de civils, des femmes et des enfants surtout, perdent leur vie chaque jour. Le protagoniste de ce roman est un chirurgien pas comme les autres,
    un héros sans peur, armé d’un bistouri. Sauver des vies, c'est la mission qui l'anime. Seul dans son bureau, l'écrivain ne se rend pas compte qu'un homme, debout et en silence, se trouve dans la pièce. Bien qu’incrédule, l'écrivain doit se rendre à une évidence paradoxale : ce soir là, il se trouve non pas face à une personne, mais face à un personnage. Plus précisément, face au protagoniste de son nouveau roman, qui lui annonce de vouloir renoncer à sa mission héroïque, il n'y arrive plus. L'horreur, les épreuves terribles auxquelles il est soumit, le dépassent, l'écrasent.
    L'écrivain se retrouve plongé dans un voyage inattendu, il es
    t maintenant personnage à son tour, dans une histoire qui n'est plus la sienne, qui lui échappe et qui se réécrit devant ses yeux…


  • 08- VADER

    AVRIL : Vendredi 13 - Samedi 14
    Vader se déroule  dans la salle des pas-perdus d’une maison de retraite dont les murs imposants accentue le fait que l’action a lieu en sous-sol. Au centre de cet antichambre entre le monde des vivants et celui des morts trône la
    figure du père qui semble se distancier peu à peu de la société des hommes. Son effacement ne renvoie pas tant à l’histoire d’un individu qu’à la mythologie même du père ; à travers des scènes qui explosent et se figent brusquement, il apparaît en même temps divin et ridicule, doté d’une riche vie mentale, et déconnecté, sur le déclin, vide.  Les autres résidents et le personnel l’observent avec haine et amusement, affection et indifférence.
    Vader explore avec un humour poignant le moment où l’imagination ou la maladie d’un vieil homme menace de faire basculer les réalités du quotidien d’une maison de retraite dans le rêve



  • 09 - ÉVÉNEMENT : THÉÂTRE FORAIN EN PERSPECTIVE

    Entre le 22 Mai et le 3 juin 2018
    Les ATP projettent de proposer aux spectateurs deux spectacles forains de la Compagnie "Attention Fragile" de Gilles Cailleau : "Le Tour complet du cœur" et "Tania's Paradise". Ces spectacles se déroulant en plein air, abrités par des yourtes, il est nécessaire d'obtenir de la ville les autorisations spécifiques à ce type d'implantation. C'est une négociation longue et délicate…